Nos responsabilités face à la crise énergétique

Aux Associations des Oeuvres Paroissiales, aux Fabriques d’église et Desservants des paroisses de l’Archevêché de Malines-Bruxelles

Pixabay; Pride1979

Nos Evêques par leur déclaration du 14 octobre dernier attirent à juste titre notre attention sur toutes celles et tous ceux qui souffrent de la guerre en Ukraine et de la crise énergétique dans nos pays. Ils en appellent à notre solidarité et notre sens des responsabilités.

Beaucoup d’entre vous n’ont pas attendu cet appel pour prendre des mesures concrètes. Nous les remercions pour les bons soins qu’ils apportent aux biens qui leur sont confiés.

A notre tour, nous souhaitons vous partager une série d’idées et de pistes qu’en tant que responsables du temporel nous pourrions suivre pour répondre à cet appel.

Pendant l’hiver et si votre église dispose d’une chapelle plus facilement chauffable, privilégiez-la pour les célébrations même dominicales. Si vous n’en avez pas, peut-être avez-vous une crypte suffisamment grande ou une salle annexe .

Tant qu’il reste un espace accueillant et priant et que le patrimoine culturel n’en souffre pas, la température de chauffe de nos églises doit être drastiquement diminuée.

Au sein d’une même UP, vous pouvez sélectionner les églises les moins énergivores pour la célébration des mariages et des enterrements au creux de l’hiver. Les célébrations dominicales peuvent être regroupées en un lieu pour éviter d’en chauffer plusieurs pendant les mois les plus froids.

Quelques travaux plus ou moins légers peuvent être étudiés : généralisation d’ampoules LED, une gestion rationnelle des politiques d’éclairage, le cloisonnement d’une partie de l’édifice avec des rideaux…

Au-delà de leur nécessité morale, toutes ces mesures répondent aussi à des nécessités économiques. Nos pouvoirs subsidiants sont déjà fort sollicités pour limiter les dégâts sociaux de la crise. Nous devons être loyaux et constructifs à leur égard.

Ainsi, les communautés paroissiales doivent être informées des impacts budgétaires liés à l’augmentation de prix des énergies. A cet effet, la Fabrique donnera une estimation des frais de chauffage par week-end. Cela afin de favoriser une participation plus généreuse aux collectes dédicacées au chauffage de l’église.

Pour l’avenir, la sensibilisation s’accentuera tout en y intégrant les concepts d’écologie intégrale de diminution de notre empreinte écologique dans l’esprit de Laudato si’. Une réflexion de fond sera idéalement menée en concertation avec les pouvoirs publics locaux afin de prendre les mesures à long terme.

Le service Fabriques d’église & AOP est à votre disposition pour vous accompagner dans ces changements.

Patrick du Bois, Délégué épiscopal pour le Temporel

Laurent Temmerman, Service Fabriques d’église & AOP

 (document disponible via ce LIEN)

 


 

 

Laissez-nous votre commentaire !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :