Opportunité pour faire (re)découvrir nos églises comme lieu d’accueil

Une idée pour « rejoindre les périphéries » en 2022

A la suite de la précédente actualité (LIEN), nous vous partageons une idée permettant d’ouvrir nos églises lors des Marches ADEPS.

L’objectif est d’ouvrir votre église afin d’en valoriser auprès des randonneuses et randonneurs le patrimoine cultuel, culturel, matériel et immatériel. Nous rejoignons ainsi l’objectif de donner la possibilité aux personnes qui participent à la marche de visiter l’église sur leur parcours avec une présence d’accueil.

Pour découvrir le mode d’emploi proposé par le Service Formation du Vicariat du Brabant wallon ainsi que toutes les informations pratiques, cliquez sur ce LIEN.

Nous vous annoncions également la publication du manuel du CIPAR traitant de la sécurisation des églises. Il estdisponible au prix de 15€ au Vicariat du Brabant wallon. Pour en acquérir un exemplaire, vous pouvez envoyer votre demande à « laurent.temmerman@diomb.be« . Le manuel serra également présenté et en vente lors des formations qui seront organisées en automne 2022.

Enfin, nous vous informons que les nouveaux barèmes du personnel d’église sont accessibles sur le site (LIEN).

Bien cordialement,

Laurent Temmerman

La sécurité des églises paroissiales : une nouvelle action du CIPAR

Vaste réflexion sur la sécurisation des églises : conseils et outils à l’attention des Fabriques et des Communes

 

En concertation avec les diocèses et vicariats francophones, le Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux (CIPAR) a mené une vaste réflexion sur la sécurisation des églises paroissiales et propose différents outils de gestion en la matière. L’objectif est d’alerter le grand public et les administrations communales ainsi que d’épauler les responsables locaux.

La protection et la sécurisation des églises représentent un réel défi pour leurs gestionnaires. Ces bâtiments ne répondent pas aux normes qui prévalent actuellement. La baisse de fréquentation impacte la surveillance, l’entretien et les conditions climatiques de conservation du patrimoine mobilier. Les églises sont particulièrement sensibles au risque d’incendies, de dégâts des eaux, de vol et de vandalisme.

Pourtant, ces édifices ont une fonction irremplaçable. Ils sont un lieu de prières et de rassemblement de la communauté. Ils participent également à la transmission de la mémoire, à l’identité du village ou du quartier et marquent le paysage. Les églises doivent rester pour les générations futures des lieux publics, communautaires et accueillants, où chacun peut trouver sa place. Une bonne sécurisation est la condition première pour favoriser leur ouverture.

C’est pourquoi le CIPAR a choisi de consacrer sa cinquième publication thématique à la politique de prévention. La brochure se veut résolument pratique : un outil de référence pour la protection du patrimoine public. Elle est destinée aux responsables locaux des églises – fabriciens, prêtres, sacristains, personnel d’entretien – mais aussi aux administrations communales ainsi qu’à tout acteur souhaitant s’impliquer dans la gestion de sa paroisse. La brochure aborde la réglementation et propose un plan de prévention avec analyse de risques et plan d’urgence. Elle insiste sur l’importance de l’inventaire et analyse les possibilités d’assurance. Les rôles des différents acteurs (fabriques d’église, administrations communales, services diocésains, CIPAR, Police, conservateurs-restaurateurs, etc.) sont rappelés. En parallèle à cet outil de référence, le CIPAR fournit aux fabriques d’église un questionnaire d’auto-évaluation qui les aidera à comprendre le niveau de sécurité de leur église et pallier adéquatement les points faibles pré-identifiés. Celui-ci sera transposé cet été sous forme électronique dans la base de données interdiocésaine.

Dès la rentrée de septembre, le CIPAR proposera des formations sur le terrain à destination des fabriques et des communes.

Informations pratiques :

La brochure est disponible sur commande au prix de 15 euros (hors frais de port) et sera disponible lors des formations organisées dans notre vicariat du Brabant wallon (les dates vous seront communiquées ultérieurement).

Pour de plus amples informations, vous pouvez contacter le Vicariat du Temporel (laurent.temmerman@diomb.be) ou encore le CIPAR (info@cipar.be) et consulter le site CIPAR.

En collaboration avec Vinciane Groessens (CIPAR),
Laurent Temmerman

Produire du vin, une décision dans l’esprit de Laudato si’

Un intérêt réel pour les Fabriques et les AOP

Voici une initiative publiée sur le site du Vicariat du Brabant wallon qui retient toute notre attention.

Produire du vin, une décision dans l’esprit de Laudato si’

Pour en prendre connaissance, cliquez sur ce LIEN.

Laurent Temmerman

Lettre pastorale du Cardinal De Kesel

Crise en Ukraine: une invitation à une intense solidarité pour l’accueil collectif des réfugiés

Blason de l’Archevêché de Malines-Bruxelles

Nous vous prions de bien vouloir prendre connaissance de la lettre pastorale qui nous est adressée par Monsieur le Cardinal De Kesel en activant ce LIEN.

Voici des informations complémentaires sur l’accueil des réfugiés ukrainiens en Région wallonne transmises par le cabinet du Ministre Collignon:

  • Charte d’hébergement citoyen des ressortissants venant d’Ukraine : LIEN,
  • Conditions à remplir pour garantir un hébergement de qualité aux ménages ukrainiens : LIEN et
  • Modèle de convention d’occupation précaire: LIEN.

Des informations supplémentaires peuvent toujours être trouvées sur le site web Je suis un citoyen wallon | Wallonie.

N’hésitez pas à nous (laurent.temmerman@diomb.be) relayer vos questions, vos expériences, votre enthousiasme. Nous rassemblerons toutes ces informations pour nourrir les prochaines actualités à ce sujet.

Bien cordialement