Echos de la session de formation

Le 7 octobre 2019 à Braine-l’Alleud et le 12 octobre 2019 à Beauvechain, nombreux ont été les gestionnaires temporels des paroisses, fabriques et autres AOP qui ont pris part à la traditionnelle session d’information et de formation organisée par le service du Temporel du Vicariat du Brabant wallon.

Public nombreux et séances riches en présentations et en informations !

Session_Formation_Oct.2019

Le thème de la gestion du patrimoine paroissial au service de la diaconie a été abordé par la coordinatrice de l’ASBL Bethléem et par la responsable du service des Solidarités du Vicariat du Brabant wallon.  Elles ont présenté de réelles perspectives pour alimenter nos discernements futurs, que ce soit en paroisse ou en unité pastorale.  Outre l’affectation sociale de nos bâtiments inoccupés, en tant que propriétaires ecclésiaux, nous pouvons prétendre à bénéficier d’une aide financière pour la rénovation.  La réflexion locale peut certainement être soutenue par le service des Solidarités grâce à son réseau et ses expériences (Présentation 1).

L’ouverture des églises est un thème cher à nos évêques.  Preuve s’il en est, la lettre des évêques du mois de juin 2019 et l’article de Monseigneur Hudsyn (à paraître dans Pastoralia) : plaidoyer pour garder les  églises accueillantes et ouvertes.  Le CIPAR, représenté par Maura Moriaux, a donné aux participants des informations et des conseils visant à sécuriser leurs églises.  Cette première approche de sensibilisation aura des suites au niveau des publications du CIPAR  (Présentation 2) !

Enfin, le service du Temporel a présenté les dernières directives diocésaines et légales : Plateforme Mercurius ( Présentation 3 , Circulaire ), Registre UBO, affichage dans les églises, gestion des cures.

Merci à Mgr Jean-Luc Hudsyn, au chanoine Eric Mattheeuws, son adjoint,
à M. Patrick du Bois et aux membres du service Fabriques d’église & AOP,
qui nous ont fait le plaisir d’être présents à ces sessions.

Merci à la Commune de Beauvechain et à la section AOP
de l’Ermite – Braine-l’Alleud pour leur accueil.

Merci à tous les chargés de missions du Vicariat du Brabant wallon
pour leur aide discrète et efficace.

Merci à tous les participants pour leur présence fidèle à nos rendez-vous !

Laurent Temmerman

Pour découvrir le powerpoint présenté lors de cette session, cliquez ici !

Dans nos églises, « bougie » rime-t-il avec « écologie » ?

Notre société est de plus en plus sensibilisée au fléau que constitue le plastique pour l’environnement et des produits jetables dans ce matériau sont déjà ou seront bientôt interdits à la distribution, à commencer par les sacs et autres couverts ou assiettes. Mais qu’en est-il dans nos églises, où le plastique est bien souvent utilisé pour les veilleuses de dévotion ? Y a-t-il moyen de faire rimer « bougie » avec « écologie » ?

Oui, des solutions existent mais, comme bien souvent en la matière, c’est une question de choix, de temps ou d’argent.

  • Remplacer la veilleuse de dévotion par un cierge en cire neuve ou recyclée : c’est la solution la plus durable dans la mesure où le reste de cire peut être récupéré et revendu au fournisseur.
  • Réutiliser le godet en plastique en y plaçant une recharge en cire : cette opération peut être effectuée deux ou trois fois et permet de diminuer sensiblement les déchets plastique. Avant d’en envisager une autre, ce peut être une solution temporaire pour les paroisses qui disposent encore d’un stock important de veilleuses avec godet en plastique.
  • Veilleuses rechargeables

    Utiliser une veilleuse en verre dans laquelle on dépose la recharge en cire : il n’y a aucun déchet produit ; cependant, il peut être nécessaire, après quelques utilisations, de nettoyer cette veilleuse au lave-vaisselle pour enlever les éventuelles traces de fumée.

  • Mettre en vente une veilleuse de dévotion dont le godet est biodégradable : cette solution
    Veilleuse avec godet biodégradable

    présente l’ avantage de ne demander pratiquement aucune manipulation mais elle est plus coûteuse (le prix de vente au fidèle varie alors entre 0,70 et 1,00 €) et produit toujours un déchet qui devra être évacué et traité d’une manière ou d’une autre.

Dans tous les cas, il est indispensable d’expliquer aux paroissiens la politique suivie en la matière afin qu’ils comprennent bien le changement de produit ou l’éventuelle altération de la qualité par rapport à ce dont ils avaient d’habitude. Un petit mot à proximité du présentoir à bougies ou à veilleuses sera donc opportun.

Vous pourrez recevoir d’autres informations plus précises auprès de votre fournisseur habituel.

Invitation à la session de formation 2019

La prochaine session de formation organisée par le service du Temporel du Vicariat du Brabant wallon aura lieu :

  • le lundi 07 octobre 2019 de 16h00 à 19h00 à Braine-l’Alleud

    « Maison de Tous » chaussée d’Alsemberg 704 à 1420 Braine-l’Alleud
  • le samedi 12 octobre 2019 de 09h00 à 12h00 à Beauvechain

     » Salle Vert Galant  » Place communale 5 à 1320 Beauvechain

Le programme est disponible en cliquant ICI

Vous pouvez vous inscrire à l’adresse suivante kfvpw-feaop@diomb.be, en précisant bien le jour retenu.

 

Un plus pour les visiteurs estivaux de nos églises

Le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux) a conçu une exposition itinérante intitulée « Vêtements sacrés. Sacrés vêtements ». En 16 panneaux, elle décrit l’usage des principaux vêtements liturgiques, leurs fonctions et leur histoire.

L’exposition dans la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre du 21 juin au 31 août 2018

Vous pouvez accueillir gratuitement cette exposition dans les mois qui viennent et ainsi donner un plus aux visiteurs estivaux de votre église. Pour les modalités pratiques, prendre contact avec Laurent TEMMERMAN avant le 30 juillet ou après le 18 août 2019 : laurent.temmerman@diomb.be.

Vous trouverez de plus amples informations concernant cette exposition sur le site https://cipar.be/exposition/en-cours/.

Informations pour la rédaction du budget 2020 des Fabriques d’église

Simulateur, D'Affaires, Bureau, Comptabilité, Finances

Voici la traditionnelle note relative à l’établissement du budget 2020 des fabriques d’église :       Note budget 2020

Suite à la suppression de la suspension des délais d’approbation (auparavant du 15/07 au 15/08),

nous vous invitons à transmettre les documents avant le 15 juillet 2019.

Pour toutes les précisions souhaitées, n’hésitez pas à nous contacter:

Laurent TEMMERMAN et Emile VANHAM

 

Bon travail

Nouveau Code wallon du Patrimoine

Le nouveau Code wallon du Patrimoine entrera en vigueur le 1er juin prochain.

La chapelle du Try-au-Chêne à Bousval,
après peinture en 2016

Jean-Paul ÉTIENNE, chargé de mission pour le service du Temporel de notre Vicariat, nous propose un récapitulatif des principaux points à retenir : objectifs, changements par rapport à l’ancien Code, mesures de protection patrimoniale, nouvelles subventions, subventions maintenance et restauration, primes à l’embellissement des façades et permis d’urbanisme obligatoire.

Ci-dessous, le lien pour prendre connaissance de ce document :

Nouveau Code wallon du Patrimoine

Recherche de matériel d’église

Suite à un vol, l’association « Les amis de la Chapelle Saint-Martin » à Lillois-Witterzée est à la recherche de statues, en particulier de :

  • St Eloi de Noyon (hauteur : 124 cm) ; 

  • St Roch (hauteur 57 cm) ;

  • St Fiacre (hauteur 60 cm) ;

  • St Jean de Mata (hauteur 60 cm) ;

  • ou, à défaut, des statues pas trop grandes, de saints belges.

Elle souhaite également acquérir des chaises d’église d’occasion « confortables ».

S’adresser à Monsieur Jacques NINANE, responsable de l’association : jacques.ninane@gmail.com.