Actualité

Recherche urgente d’un logement pour une famille de réfugiés

Le Service des Solidarités du Vicariat du Brabant wallon recherche de manière urgente (pour le 1er octobre au plus tard) un logement (appartement ou maison deux ou trois chambres) pour une famille syrienne de quatre membres qui ont le statut de réfugiés.

Cette famille chrétienne parle kurde et arabe. Elle est composée des parents (dont la maman qui souffre d’un handicap physique), d’un fils (avec un handicap mental) et d’une fille de 15 ans (scolarisée et parlant français). Actuellement, elle vit dans un logement de transit pour réfugiés du CPAS de Mont-Saint-Guibert.

La personne de référence à contacter est Mr Nidal KARAJOUL : 0487/67.88.57 – karajoul.nidal@gmail.com.

Toutes les propositions pour trouver un logement ou pour entourer cette famille seront chaleureusement bienvenues. MERCI !

 

 

Dans nos églises, « bougie » rime-t-il avec « écologie » ?

Notre société est de plus en plus sensibilisée au fléau que constitue le plastique pour l’environnement et des produits jetables dans ce matériau sont déjà ou seront bientôt interdits à la distribution, à commencer par les sacs et autres couverts ou assiettes. Mais qu’en est-il dans nos églises, où le plastique est bien souvent utilisé pour les veilleuses de dévotion ? Y a-t-il moyen de faire rimer « bougie » avec « écologie » ?

Oui, des solutions existent mais, comme bien souvent en la matière, c’est une question de choix, de temps ou d’argent.

  • Remplacer la veilleuse de dévotion par un cierge en cire neuve ou recyclée : c’est la solution la plus durable dans la mesure où le reste de cire peut être récupéré et revendu au fournisseur.
  • Réutiliser le godet en plastique en y plaçant une recharge en cire : cette opération peut être effectuée deux ou trois fois et permet de diminuer sensiblement les déchets plastique. Avant d’en envisager une autre, ce peut être une solution temporaire pour les paroisses qui disposent encore d’un stock important de veilleuses avec godet en plastique.
  • Veilleuses rechargeables

    Utiliser une veilleuse en verre dans laquelle on dépose la recharge en cire : il n’y a aucun déchet produit ; cependant, il peut être nécessaire, après quelques utilisations, de nettoyer cette veilleuse au lave-vaisselle pour enlever les éventuelles traces de fumée.

  • Mettre en vente une veilleuse de dévotion dont le godet est biodégradable : cette solution
    Veilleuse avec godet biodégradable

    présente l’ avantage de ne demander pratiquement aucune manipulation mais elle est plus coûteuse (le prix de vente au fidèle varie alors entre 0,70 et 1,00 €) et produit toujours un déchet qui devra être évacué et traité d’une manière ou d’une autre.

Dans tous les cas, il est indispensable d’expliquer aux paroissiens la politique suivie en la matière afin qu’ils comprennent bien le changement de produit ou l’éventuelle altération de la qualité par rapport à ce qu’ils avaient d’habitude. Un petit mot à proximité du présentoir à bougies ou à veilleuses sera donc opportun.

Vous pourrez recevoir d’autres informations plus précises auprès de votre fournisseur habituel.

Le CIPAR a besoin de vous!

Statuaire

Cher tous,

Dans le cadre de la troisième journée d’étude du CIPAR consacré à statuaire en bois le 19 octobre prochain, nous préparons une intervention consacrée aux statues processionnées.

Si vous êtes membres actifs de groupes organisateurs de processions de statues, le CIPAR a besoin de vous !

En effet, nous souhaiterions récolter vos avis sur le sujet. Pour cela, veuillez trouver en pièce jointe ( Questionnaire pour le patrimoine en procession )  quelques questions auxquelles vous pouvez directement répondre. Le même document contenant vos réponses peut être renvoyé par e-mail à l’adresse info@cipar.be. Vous pouvez également nous envoyer vos réponses par envoi postal à l’adresse suivante : CIPAR, 1 rue de l’Evêché à 5000 Namur.

Date limite des envois : 30 septembre 2019

D’avance un tout grand merci pour votre participation,

Très sincères salutations,

L’équipe du CIPAR

Invitation à la session de formation 2019

La prochaine session de formation organisée par le service du Temporel du Vicariat du Brabant wallon aura lieu :

  • le lundi 07 octobre 2019 de 16h00 à 19h00 à Braine-l’Alleud

    « Maison de Tous » chaussée d’Alsemberg 704 à 1420 Braine-l’Alleud
  • le samedi 12 octobre 2019 de 09h00 à 12h00 à Beauvechain

     » Salle Vert Galant  » Place communale 5 à 1320 Beauvechain

Le programme est disponible en cliquant ICI

Vous pouvez vous inscrire à l’adresse suivante kfvpw-feaop@diomb.be, en précisant bien le jour retenu.

 

Un plus pour les visiteurs estivaux de nos églises

Le CIPAR (Centre Interdiocésain du Patrimoine et des Arts Religieux) a conçu une exposition itinérante intitulée « Vêtements sacrés. Sacrés vêtements ». En 16 panneaux, elle décrit l’usage des principaux vêtements liturgiques, leurs fonctions et leur histoire.

L’exposition dans la basilique Notre-Dame de Basse-Wavre du 21 juin au 31 août 2018

Vous pouvez accueillir gratuitement cette exposition dans les mois qui viennent et ainsi donner un plus aux visiteurs estivaux de votre église. Pour les modalités pratiques, prendre contact avec Laurent TEMMERMAN avant le 30 juillet ou après le 18 août 2019 : laurent.temmerman@diomb.be.

Vous trouverez de plus amples informations concernant cette exposition sur le site https://cipar.be/exposition/en-cours/.

Le Service des Solidarités recherche en urgence …

  • Un logement temporaire pour une dame en attente de régularisation (pensionnée de l’ambassade du Congo-Brazzaville), avec ses deux enfants (12 et 18 ans) : appartement une ou deux chambres, disponible à partir du 01/07/2019, pour une durée de quelques semaines ou mois et pour un loyer modéré.
    Le dossier est suivi par Caritas International et la personne de contact est Coraline Caliman (Brabantia antenne Caritas International) : 02/229 36 01 et c.caliman@brabantia.brussels.
  • logementUn logement pour famille en attente de régularisation (droit de séjour légal) comprenant les deux parents ingénieurs agronomes, deux adolescents et un enfant : appartement ou petite maison de deux chambres minimum, pour un loyer de 700,00 €/mois maximum, à partir du 01/07/2019. Ce couple peut aussi garder vos maisons pendant les vacances (il s’agit de personnes très soigneuses et de toute confiance).
    Le dossier est relayé par « Agir ensemble asbl » (LLN). Les personnes de contacts sont Denis et Chantal Heymans (Chantaletdenis@gmail.com – 0476/ 97 50 05 – 010/41 41 56). On peut aussi s’adresser directement à Toufik Kaidi (0492/95 32 41 – ranym2012@gmail.com).

Le Service des Solidarités vous remercie pour votre aide même temporaire. Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à Anne Dupont, sa responsable : 0496/17 73 67 – a.dupont@bwcatho.be.

Vademecum d’une section-AOP

À l’ attention des gestionnaires de section-AOP

Nous vous proposons la rédaction d’un vademecum pour chaque section-AOP. Celui-ci a pour objectifs :

  • de communiquer au desservant de la paroisse les informations indispensables à la gestion de la section en cas d’ indisponibilité temporaire du ou de la gestionnaire ;

  • de faciliter la transmission de ces informations lors du changement de gestionnaire ;

  • d’aider le nouveau desservant de la paroisse à découvrir son organisation et son fonctionnement (à l’exception de la fabrique d’église) lors de son entrée en fonction.

Ce vademecum se présente sous forme de tableaux à compléter de la manière la plus précise possible. Certes, la première rédaction peut être un peu fastidieuse surtout pour les sections importantes mais, par la suite, il suffira d’une simple mise à jour annuelle. Il sera à communiquer au siège central de l’AOP et au desservant de la paroisse.

Vous pouvez télécharger ce vademecum en cliquant sur le lien ci-dessous.

Vademecum d’une section-AOP

FLÉMAL Jean-Claude