Actualité

Le streaming audio/vidéo et ses possibilités dans les églises et paroisses

Cher·e·s Ami·e·s,

En cette période inédite, le souci du maintien du lien entre les paroissiens (et les amis de nos communautés) peut être l’occasion de développer de nouveaux concepts dans nos paroisses et/ou unités paroissiales.

Nous vous partageons une initiative qui pourrait intéresser les équipes d’animation pastorale de notre Vicariat.

Un webinaire (selon Wikipédia « forme de réunion interactive de type séminaire faites via  internet ») est organisé par la société A.V.T.E (Chaussée de Bruxelles 31 à Wavre) sur le thème du « streaming appliqué à nos églises et paroisses ».  Pour plus d’informations, cliquer sur ce lien.

Cordialement,

Pour le Service du Temporel,

Laurent Temmerman

Photo : Pixabay – Geralt

 

Le nombre maximum est de 100 personnes pour les célébrations religieuses publiques.

Le nombre maximum de fidèles est à nouveau de 100 personnes pour les célébrations religieuses publiques.

En application du Conseil national de Sécurité du 27 juillet 2020, de nouvelles mesures ont été décidées par le Gouvernement fédéral.

A partir du mercredi 29 juillet 2020, seules 100 personnes au maximum pourront être présentes lors d’une célébration religieuse publique.
La distanciation d’1m50 reste en vigueur, de même que l’obligation pour les fidèles de porter le masque durant la célébration ainsi que celle de se désinfecter les mains lors de l’entrée dans l’église.  Les autres mesures du protocole pour les célébrations dans les églises catholiques restent également en vigueur.

Nos évêques portent dans la prière celles et ceux qui en sont particulièrement affectés.  Pour découvrir le communiqué, cliquer sur ce Lien .

Pour le Service du Temporel,

Laurent Temmerman

Source : Cathobel.be

Fin du Contrat de travail associatif au 31 décembre 2020

En septembre 2018, nous vous informions de la possibilité d’engager des travailleurs ou des pensionnés en activité complémentaire sous le régime du contrat de travail associatif (loi du 18/07/2018).  Ce contrat de travail permettait d’engager toute une série de profils définis par la loi, parmi lesquels on retrouvait notamment des « personnes en charge des bâtiments de services de proximité, lieux de rencontre accessibles à tous dans le cadre du développement communautaire (…) » ou encore des personnes pouvant apporter une « aide et appui occasionnels et à petite échelle dans le domaine de la gestion administrative, (…), le classement des archives (…) ».  Le grand avantage de ce nouveau contrat était que les rémunérations plafonnées à 6.340€/an (montant pour l’année 2020) n’entraînaient aucune charge patronale pour les employeurs et constituaient une rémunérations nettes d’impôts pour les travailleurs.

Cependant, en date du 23 avril dernier, la Cour Constitutionnelle a décidé d’annuler cette loi pour violation du principe constitutionnel d’égalité et de non-discrimination entres les travailleurs associatifs et les travailleurs qui exercent les mêmes activités dans le cadre d’un contrat de travail ( arrêt ). Toutefois, les effets des dispositions annulées sont maintenus jusqu’au 31 décembre 2020.  Des prestations pourront donc être fournies jusqu’à cette date sous l’actuel système des activités complémentaires exonérées d’impôts.

Concrètement, cela signifie pour les Fabriques d’église et les ASBL qui avaient engagé du personnel sous ce statut:

  • un contrat qui prendrait fin avant le 31/12/2020 peut être renouvelé jusqu’à cette date,
  • au 31/12/2020, l’ensemble des contrats de travail associatif prendront fin automatiquement.

Comme le signale bien M. Loris Resinelli du Diocèse de Tournai, je cite, nous sommes déçus par cette décision qui enterre une loi qui avait pour mérite d’apporter un peu d’oxygène à tout un secteur, mais d’autres arguments compréhensibles ont primé.

Laurent Temmerman

Photo : Pixabay / Oblikovanje

Sources: Intercontact 2020/03 du Centre Interdiocésain asbl et Eglise de Tournai juillet/août 2020.

Mise à jour du protocole de l’Eglise catholique pour les célébrations

Malgré la trêve estivale, nous vous adressons la mise à jour du protocole de l’Eglise catholique pour la reprise des célébrations liturgiques suite aux dernières décisions.

Nous vous invitons à le lire attentivement en cliquant sur ce Lien.

Quelques points particuliers d’attention: port du masque avant, pendant et après les offices – mise à disposition de gel hydro-alcoolique –  à partir du 1er août maximum 400 100 personnes par bâtiment dans le respect de la distance sociale – nettoyage.

Les produits (désinfectant, gel et masques) sont disponibles auprès des fournisseurs ayant répondu au marché public organisé par le Vicariat.

Pour le Service du Temporel,

Laurent Temmerman