Le Temporel, qu’est-ce que c’est ?

Dans cette émission, diffusée pour la première fois ce jeudi 9 janvier 2020 sur la radio 1RCF, Laurent Temmerman, responsable du service du Temporel pour le Vicariat du Brabant wallon, explique, au micro d’Alfred Malanda et d’Anne-Elisabeth Nève, en quoi consiste le Temporel… Pour l’écouter, cliquer ICI.

Un tout grand merci au Service de Communication de notre Vicariat (https://commu-bw.be/) pour cette initiative très intéressante.

Rapport 2019 de l’Eglise Catholique en Belgique

Pour la deuxième année consécutive, l’Eglise Catholique de Belgique vient de publier son rapport annuel. Sur le site de Cathobel, vous en trouverez une présentation succincte, des commentaires ainsi qu’un accès direct pour le téléchargement du texte intégral.

Ceci est notre dernière actualité pour l’année 2019 et la prochaine sera publiée le vendredi 10 janvier 2020. Nous en profitons pour vous souhaiter une Joyeuse Fête de Noël et vous présenter nos meilleurs voeux pour l’année qui vient. Soyez aussi remerciés pour votre généreuse disponibilité au service de la pastorale et de la gestion du temporel dans notre Vicariat du Brabant wallon.

Frères de Limbourg (Herman, Paul et Jean), « L’Adoration des Mages » dans « Les Très Riches Heures du duc de Berry », 1402-1416, Musée Condé, folio 42, recto.

Laurent TEMMERMAN et les chargés de missions du service du Temporel du Brabant wallon.

 

Oblations 2020

Dès à présent, vous pouvez trouver sur le site web du service du Temporel toutes les informations relatives aux oblations 2020 :

Nous voudrions attirer tout spécialement votre attention sur quelques points importants :

  • n’utilisez que la communication structurée lors du virement bancaire sur le compte de l’archevêché ;
  • envoyez le décompte et effectuez le paiement de préférence avant le 15 du mois suivant ;
  • si pour une raison exceptionnelle, une collecte prescrite n’a pu être organisée, veuillez le mentionner sur le formulaire et de même si la célébration a été organisée dans une autre paroisse.

Pour toutes informations complémentaires, le service FE & AOP est à votre disposition : KFVPW-FEAOP@diomb.be ou laurent.temmerman@diomb.be.

Nous vous remercions vivement pour la bonne application de ces directives.

Le nouveau Code des Sociétés et Associations

Le 1er janvier prochain entrera en vigueur le nouveau Code des Sociétés et Associations (CSA). Celui-ci va obliger nos asbl-AOP à mettre à jour leurs statuts et à modifier dans certains cas leur mode de fonctionnement.

Pas de révolution en vue. Les changements les plus notables concernent :

  • la disparition de l’appellation « conseil d’administration », remplacée par « organe d’administration » ;

  • une nouvelle procédure en cas d’exclusion d’un membre ;

  • une convocation de l’assemblée générale rendue possible à la demande d’un cinquième des membres ;

  • une modification du délai de convocation de cette assemblée générale, qui passe de huit à 15 jours ;

  • l’obligation d’inscrire les administrateurs dans le Registre UBO ;

  • une limitation de la responsabilité financière des administrateurs.

Néanmoins, le Code introduit une nouveauté intéressante. L’ancienne loi de 1921 et les arrêtés d’application ultérieurs distinguaient petites, moyennes et grandes asbl. Désormais existe aussi la micro-asbl. Dans la pratique, toutes nos asbl-AOP – ou presque – relèveront de cette catégorie, ce qui devrait leur simplifier la vie sur le plan fiscal et comptable.

Dans les semaines qui viennent le Service du temporel rédigera de nouveaux statuts qui pourront être adoptés par chaque AOP durant l’année 2020 en assemblée générale. Il ne sera pas trop tard puisque nous devons nous mettre en ordre pour le 31 décembre 2023. Et les avantages que nous tirerons de ce nouveau Code nous invitent à ne pas traîner.

 

Echos de la session de formation 2019

Le 7 octobre à Braine-l’Alleud et le 12 octobre 2019 à Beauvechain, nombreux ont été les gestionnaires temporels des paroisses, fabriques et autres AOP qui ont pris part à la traditionnelle session d’information et de formation organisée par le service du Temporel du Vicariat du Brabant wallon.

Public nombreux et séances riches en présentations et en informations !

Le thème de la gestion du patrimoine paroissial au service de la diaconie a été abordé par la coordinatrice de l’ASBL Bethléem et par la responsable du service des Solidarités du Vicariat du Brabant wallon.  Elles ont présenté de réelles perspectives pour alimenter nos discernements futurs, que ce soit en paroisse ou en unité pastorale.  Outre l’affectation sociale de nos bâtiments inoccupés, en tant que propriétaires ecclésiaux, nous pouvons prétendre à bénéficier d’une aide financière pour la rénovation.  La réflexion locale peut certainement être soutenue par le service des Solidarités grâce à son réseau et ses expériences (Présentation 1).

L’ouverture des églises est un thème cher à nos évêques.  Preuve s’il en est, la lettre des évêques du mois de juin 2019 et l’article de Monseigneur Hudsyn (à paraître dans Pastoralia) : plaidoyer pour garder les  églises accueillantes et ouvertes.  Le CIPAR, représenté par Maura Moriaux, a donné aux participants des informations et des conseils visant à sécuriser leurs églises.  Cette première approche de sensibilisation aura des suites au niveau des publications du CIPAR  (Présentation 2) ( Prevention-vol-CIPAR ) !

Enfin, le service du Temporel a présenté les dernières directives diocésaines et légales : Plateforme Mercurius (Présentation 3, Circulaire), Registre UBO, affichage dans les églises, gestion des cures.

Merci à Mgr Jean-Luc Hudsyn, au chanoine Eric Mattheeuws, son adjoint, à M. Patrick du Bois et aux membres du service Fabriques d’église & AOP, qui nous ont fait le plaisir d’être présents à ces sessions.

Merci à la Commune de Beauvechain et à la section AOP de l’Ermite – Braine-l’Alleud pour leur accueil.

Merci à tous les chargés de missions du Vicariat du Brabant wallon pour leur aide discrète et efficace.

Merci à tous les participants pour leur présence fidèle à nos rendez-vous !

Laurent Temmerman

Pour découvrir le powerpoint présenté lors de cette session, cliquez ici !

Dans nos églises, « bougie » rime-t-il avec « écologie » ?

Notre société est de plus en plus sensibilisée au fléau que constitue le plastique pour l’environnement et des produits jetables dans ce matériau sont déjà ou seront bientôt interdits à la distribution, à commencer par les sacs et autres couverts ou assiettes. Mais qu’en est-il dans nos églises, où le plastique est bien souvent utilisé pour les veilleuses de dévotion ? Y a-t-il moyen de faire rimer « bougie » avec « écologie » ?

Oui, des solutions existent mais, comme bien souvent en la matière, c’est une question de choix, de temps ou d’argent.

  • Remplacer la veilleuse de dévotion par un cierge en cire neuve ou recyclée : c’est la solution la plus durable dans la mesure où le reste de cire peut être récupéré et revendu au fournisseur.
  • Réutiliser le godet en plastique en y plaçant une recharge en cire : cette opération peut être effectuée deux ou trois fois et permet de diminuer sensiblement les déchets plastique. Avant d’en envisager une autre, ce peut être une solution temporaire pour les paroisses qui disposent encore d’un stock important de veilleuses avec godet en plastique.
  • Veilleuses rechargeables

    Utiliser une veilleuse en verre dans laquelle on dépose la recharge en cire : il n’y a aucun déchet produit ; cependant, il peut être nécessaire, après quelques utilisations, de nettoyer cette veilleuse au lave-vaisselle pour enlever les éventuelles traces de fumée.

  • Mettre en vente une veilleuse de dévotion dont le godet est biodégradable : cette solution
    Veilleuse avec godet biodégradable

    présente l’ avantage de ne demander pratiquement aucune manipulation mais elle est plus coûteuse (le prix de vente au fidèle varie alors entre 0,70 et 1,00 €) et produit toujours un déchet qui devra être évacué et traité d’une manière ou d’une autre.

Dans tous les cas, il est indispensable d’expliquer aux paroissiens la politique suivie en la matière afin qu’ils comprennent bien le changement de produit ou l’éventuelle altération de la qualité par rapport à ce dont ils avaient d’habitude. Un petit mot à proximité du présentoir à bougies ou à veilleuses sera donc opportun.

Vous pourrez recevoir d’autres informations plus précises auprès de votre fournisseur habituel.

Invitation à la session de formation 2019

La prochaine session de formation organisée par le service du Temporel du Vicariat du Brabant wallon aura lieu :

  • le lundi 07 octobre 2019 de 16h00 à 19h00 à Braine-l’Alleud

    « Maison de Tous » chaussée d’Alsemberg 704 à 1420 Braine-l’Alleud
  • le samedi 12 octobre 2019 de 09h00 à 12h00 à Beauvechain

     » Salle Vert Galant  » Place communale 5 à 1320 Beauvechain

Le programme est disponible en cliquant ICI

Vous pouvez vous inscrire à l’adresse suivante kfvpw-feaop@diomb.be, en précisant bien le jour retenu.