Deux paroisses du BW épinglées par le CIPAR !

N’hésitez pas à vous inspirer de ces deux réussites pour entretenir et mettre en valeur le beau patrimoine religieux de notre Vicariat

La dernière « Lettre d’information » du CIPAR, parue au début de ce mois, met en honneur deux paroisses de notre Vicariat du Brabant wallon pour leur participation à la conservation de notre patrimoine religieux.

Après cinq années d’investissement personnel et de nombreuses démarches, la Fabrique d’église Saint-Amand d’Hamme-Mille a terminé la restauration de deux statues datées de 1727 (« la Foi » et « la Charité ») ainsi que du tabernacle de l’église. Pour en savoir plus, cliquer ICI. A noter que ce travail de restauration est le fruit d’une collaboration financière entre la section-AOP locale et l’AOP de Beauvechain, le fonds Domus Dei de l’Archevêché de Malines-Bruxelles, les paroissiens et la Commune de Beauvechain.

A Gentinnes (Commune de Chastre), c’est la chapelle Notre-Dame de l’Ermitage qui a retenu l’attention de bénévoles enthousiastes sous la houlette de M. Georges DERRICKX. Ce témoin rare et séduisant de l’architecture religieuse rurale du XVIIème siècle était tombé dans un piteux état malgré une restauration au début des années ’70. Après la signature d’une convention entre le propriétaire, l’administration communale de Chastre, et les bénévoles; six mois de travaux ont été nécessaires pour faire de cette chapelle un magnifique écrin dans la forêt. Les activités prévues en 2020 pour valoriser ce lieu ont malheureusement dû être supprimées à cause de la crise sanitaire. Pour en savoir plus, cliquer ICI.

Voilà deux belles destinations à découvrir si vous souhaitez profiter d’un prochain week-end ensoleillé !

Orgue électronique à donner

 

La fabrique d’église de Bousval a un orgue électronique à donner, que l’on peut enlever à la Chapelle de Noirhat rue du Pont Spilet à 1470 BOUSVAL.

Toute personne intéressée peut prendre contact avec Monsieur Benoît HUTS, membre de la Fabrique d’église de Bousval.

Nous espérons que vous avez bien commencé l’année 2021 !

 

De nouveaux statuts pour nos ASBL-AOP.

Le Code des Entreprises et Associations, voté le 23 mars 2019, impose à nos ASBL-AOP de modifier leurs statuts avant le 31 décembre 2023.

Le Service du Temporel s’est attelé à cette tâche en s’inspirant du modèle proposé dans le Vademecum de 2004. Ce fut l’occasion d’introduire dans ces nouveaux statuts les changements plus récents comme la création des unités pastorales, la cession de la propriété vers l’ASBL Vicariat du Brabant wallon et les baux emphytéotiques en faveur de nos AOP pour la plupart de ses bâtiments. On en a aussi profité pour les adapter à nos modes de fonctionnement actuels.

Le Service du Temporel souhaite présenter ces nouveaux statuts lors d’une réunion regroupant présidents, vice-président·e·s et trésorier·e·s des ASBL-AOP. Les conditions sanitaires nous empêchent de le faire dans un avenir proche mais sans conséquence dommageable étant donné le délai d’adaptation dont nous disposons.

Toutefois, si certaines ASBL-AOP souhaitent prendre connaissance dès à présent de ces nouveaux statuts, elles peuvent demander ce document au Service du Temporel en prenant contact avec Laurent TEMMERMAN : Laurent.Temmerman@diomb.be.

Photo : Hire Me. Link in About Me de Pixabay

Assemblées générales des ASBL-AOP

Normalement, en cette période de l’année, les ASBL-AOP tiennent leur seconde assemblée générale avec, à l’ordre du jour, l’approbation des budgets pour l’année suivante.

Pour le moment, nous nous trouvons en fait dans une situation imprécise d’un point de vue juridique : les dispositions prises par le Gouvernement Wilmès lors du premier confinement ne sont plus d’application et elles n’ont pas été adaptées par le Gouvernement actuel pour ce second confinement.

Etant donné la situation sanitaire du pays, qui constitue un cas de force majeure, que faut-il faire ? Deux possibilités s’offrent aux AOP : soit le maintien de l’assemblée générale par échange de courriels comme cela s’est fait lors du premier confinement soit sa suppression pure et simple.

Il nous semble important de préciser encore ceci.

  • Les membres de nos ASBL-AOP doivent recevoir le budget de l’asbl et celui de leur section ainsi que le rapport d’activité annuel du conseil d’administration. Si ce rapport n’a pas été présenté lors de la première assemblée générale, il doit absolument l’être maintenant.
  • Les membres doivent recevoir la possibilité de poser des questions au conseil d’administration sur ces documents et d’obtenir des réponses qui seront communiquées à l’ensemble des membres de l’asbl.
  • Si un vote est souhaité par le conseil d’administration au terme de la procédure, il peut s’effectuer par un simple retour de courriel avec l’indication que l’on approuve ou pas le budget.
  • Une nomination comme membre du conseil d’administration ne peut avoir lieu que lors d’une assemblée générale en présentiel. Par contre, une nomination à la fonction de gestionnaire de section est du ressort du conseil d’administration.

Nous vous souhaitons bon courage pour la poursuite de vos activités en ce temps de reconfinement.